Women Traveler en Afrique

On voit, on lit beaucoup de choses sur les voyages, en particulier sur les voyages solo et de plus en plus sur les voyages des femmes seules! Mais des voyages solo de femmes en Afrique on le voit moins!

Alors je décide de vous raconter grâce à Bénédicte de @trainandtravel, mes aventures, mes rencontres, mes ressentis en Afrique ;)! Comme le thème de l’association de Bénédicte est le voyage et l’entreprenariat au féminin cela tombe bien!

Mon premier pied pausé sur ce continent sera en Tunisie! Départ seule mais pour rejoindre une amie d’origine Tunisienne vivant en France.

Premier avion! Premier envol! premier voyage hors Europe.

Ce séjour ouvre mon envie de voyage, de découverte! Titille en moi ce désir de rencontres, cette soif de nouvelles cultures!

Le 2éme je m’enfonce … Je m’enfonce dans le continent, je m’enfonce dans mon addiction, je m’en vais en pays Massai.

Je l’appelle « mon premier grand voyage solo ».

Une pensée qui me taraude depuis un moment, grandit en moi un petit peu plus tous les jours. J’aimerais y faire du bénévolat …

L’envie et plus forte que la peur, je prends mon courage à 2 mains, travaille durement pendant une année et mes pieds se trouvent en Tanzanie dans un centre pour enfants, logée dans une famille locale.

J’y rencontre une famille formidable! Des enfants battant comme jamais! un peuple adorable et plein d’attentions! Je croise la route de femmes extrêmement fortes! Ce sont elles qui tiennent une maison, une famille, son mari … ! Et plus je voyage plus je me dis que c’est peut-être, surement elles, qui tiennent l’Afrique!

3ème… Le désert… Un de mes rêves réalisé à cause de cette foutue addiction! Le voyage …

Tant qu’à poser mes pieds dans le désert, je veux y marcher, je veux y vivre, j’y veux un quotidien!

Vive internet! Je me mets en relation avec une famille nomade.

10 jours de road-trip et 15 jours de sable, de pierres, de rien …. de tout!

Dans la ville rouge je me rends compte du désagrément que cela peut être de voyager seule en étant une femme! Drague à tous les coins de rues, incompréhensions, écart entre deux cultures.

Mais je découvre aussi ce Maroc resplendissant, généreux, authentique. Ce Maroc qui vous enivre de thé à la menthe et de Salam Aleykom.

De voitures en trains, d’oasis en dunes de sables de pas en pas j’arrive chez cette femme!

Je me plains de temps en temps de mon quotidien, métro, boulot, dodo mais j’en avais oublié mon confort, je me plains de mes douleurs, je n’avais jamais imaginé siennes …

Cette femmes qui va chercher l’eau à plusieurs kilomètres tout les 2 jours, cette femme qui grimpe encore et encore pour que ces quelques chèvres puissent se nourrir, cette femme qui regarde les nuages en espérant la pluie.

4ème, vous connaissez la Téranga?

Ben … C’est là-bas! C’est là où le rose se mélange au bleu, c’est là où l’on mange au sol avec des inconnus, c’est là où je suis allée quatre mois.

4 mois de ma vie où je me suis sentie chez moi, j’assiste à des concerts, des soirées de famille, des journées entre amis, des moments religieux …

J’apprends les  interminables bonjour, m’infiltre dans les bus Tata, attends la pirogue.

Réalise la traite Négrière, ressens la colonisation

Le Sénégal, les Talibés, le choc des cultures … la débrouillardise le wolof et le partage!

Niokobok

Et … Ce petit bout, ce petit bout de femmes de 23 ans, assume sa vie et ses enfants fièrement avec comme seule force sa volonté!

Là dans ce village de 3000 personnes, avec une ouverture d’esprit hors norme et un humour à tomber!!

L’Afrique je l’ai rencontré en 2007, en 2017, dix ans après, je rêve de la parcourir en long en large et en travers ;).

Une femme qui entreprend, qui vit sa vie, qui est indépendante, une femme qui se bat au quotidien, qui porte à bout de bras sa famille … il y en a des milliers, des milliers à vouloir faire changer les mœurs! Ici ou là-bas toute avec la même force, celle d’être femme!

Une femme du monde, une femme qui voyage … solo …

je, nous, elles

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *